L’histoire de Mihintale : l’origine du bouddhisme au Sri Lanka

Ayubowan à tous !
 
Quand on se promène dans la région d’Anuradhapura, on peut découvrir le site de Mihintale, le berceau du bouddhisme au Sri Lanka. En effet, c’est là que cette religion-philosophie a trouvé son origine dans le pays. J’ai eu un véritable coup de coeur pour le lieu.
 
Sauf que si l’on cherche son histoire afin de bien comprendre les temples que nous découvrons sur ce site incroyable, cela se résume majoritairement à 3-4 pauvres lignes dans les guides ou sur les sites internet.
 
Donc, j’ai fait appel à Rohitha, mon “Papa sri lankais”, qui connaît la religion bouddhiste de son pays par coeur. En effet, son propre père était un enseignant reconnu de cette religion et il a transmis son savoir à Rohitha.
 
A mon tour alors de vous partager un petit bout de cet héritage bouddhiste (en accord avec Rohitha, je vous transmets sa version 😉 ) en vous racontant l’arrivée de la religion au Sri Lanka, à Mihintale.
 
 
 

L’histoire de Mihintale : quand une partie de chasse ne se passe pas comme prévu

 
Mihintale est considérée comme la première ville où le bouddhisme s’est installé au Sri Lanka. Il n’y avait pas de religion avant, seulement quelques croyances mystiques par rapport à la nature (encore pratiquées aujourd’hui par les Veddas).
 
En -247 avant J.C, le roi Devanampiya Tissa d’Anuradhapura est en train de chasser le chevreuil, un de ses passe-temps favori. Pendant qu’il suit un chevreuil pendant sa chasse, il entend quelqu’un l’appeler par son propre prénom, “Tissa, Tissa !”.
Le roi est très surpris, car personne n’ose l’appeler ainsi. Il voit alors 7 personnes en haut d’un grand rocher.
“Mais qui êtes-vous ?” demande le roi à ces inconnus.
 
Un des individus se présente alors : il s’appelle Mahinda, fils du grand empereur bouddhiste Ashoka.  Il est venu d’Inde.
 
Mahinda dit au roi qu’il est bouddhiste et qu’il vient pour l’aider. En effet, il connaît le karma et il peut lui expliquer ce que c’est.
 
rocher-mihintale 
 

Mahinda et son premier discours bouddhiste au Sri Lanka

 
Puis Mahinda se permet de poser une question au roi, afin de tester son intelligence avant de continuer sa conversation : “Pouvez-vous me dire quel est cet arbre ?” situé à côté d’eux.
Le roi lui répond que c’est un manguier. Mahinda lui demande alors si d’autres arbres se trouvent autour d’eux.
“Bien évidemment, il y en a plein d’autres” répond le roi.
Puis Mahinda lui demande si hormis ce manguier et les autres manguiers, si le roi voit d’autres arbres. Ce dernier répond que oui, mais que ce ne sont pas des manguiers.
Alors le moine lui pose une dernière question : “Hormis les autres manguiers et les autres arbres, voyez-vous d’autres arbres ?”.
Le roi lui répond alors qu’il y a “ce manguier” en lui montrant l’arbre initial situé à côté d’eux. Le test est réussi.
 
Puis Mahinda lui demande si le roi a des proches, des amis. Tissa répond par l’affirmative. Mahinda lui demande alors : “si vous n’aviez pas vos proches, qui auriez-vous dans votre vie ?”.
Le roi répond qu’il n’aurait alors que lui-même.
 
Enfin, Mahinda lui pose une dernière question : “Aimez-vous votre vie ?”. “Oui bien sûr”, lui répond le roi.
 
Le disciple lui montre alors le chevreuil que le roi chassait. Il lui explique cet animal aime aussi sa vie et que s’il essaye de le tuer, la bête va fuir. Et s’il fuit, il n’aura plus “ses proches” et donc il sera seul.
 
Mahinda ajoute : “Tout le monde a besoin de son indépendance donc personne ne peut tuer ou détruire simplement pour passer le temps”.
Ceci est alors le bouddhisme : faire de bonnes choses, c’est avoir un bon karma. Et inversement.
 
Toute cette discussion se passa sur le site de Mihintale, où se trouve aujourd’hui le fameux manguier et le dagoba Ambasthale.
 
bouddha-sous-manguier
 
 

Et Mihintale est devenu le berceau du bouddhisme au Sri Lanka

 
Suite à cette conversation, le roi est conquis par le bouddhisme. Il invite alors le moine Mahinda dans son palais et convie des habitants de la région pour écouter la philosophie bouddhiste.
 
Les locaux adhèrent et beaucoup deviennent moines. Le bouddhisme est entré au Sri Lanka.
 
C’était un soir de pleine lune pendant le mois de juin. C’est ainsi que lors de la fête bouddhiste de Poson (qui se passe en juin, célébrant l’arrivée du bouddhisme dans au Sri Lanka), Mihintale est devenu un vrai lieu de pèlerinage pour les croyants.
 
Et désormais si vous vous promenez à Mihintale, vous pourrez remarquer qu’il y a beaucoup de manguiers et vous pourriez croiser facilement des chevreuils qui vivent en toute quiétude 😉
 
bouddha-geant-mihintale
 
—————–
Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !
Et les Tongs au Sri Lanka comptent sur votre soutien en aimant la page Facebook et en me suivant sur Twitter et Instagram ! Merci 🙂 
 

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article :

  • triangle culturel du Sri Lanka

2 commentaires

Laisser un commentaire

CommentLuv badge