Quel guide papier pour le Sri Lanka ?

Quand on part en vadrouille à l’étranger, la coutume veut qu’on emporte avec nous un guide touristique en format papier (ou désormais électronique 😉 ), afin de trouver les bons plans restos, hébergements ou encore quelques infos sur les sites culturels lorsqu’on ne souhaite prendre un guide “humain” avec nous.

guide papier pour le sri lanka

 

Oui mais alors, quel guide faut-il embarquer avec soi lorsqu’on part au Sri Lanka ?

Grosso modo, les voyageurs ont le choix entre le Lonely Planet, le Routard et le Petit Futé.
(Il existe d’autres guides  mais je les trouves moins pratiques pour voyager après les avoir feuilletés, ils sont + dans l’explication historique et culturelle (parfait pour les visites de monuments me direz-vous)).

J’ai testé ces 3 guides pendant mes voyages, et la palme revient à… tadam… Monsieur Lonely Planet !
Mais pourquoi ?

Je l’ai trouvé bien fait : équilibré entre la quantité d’adresses et l’histoire du pays. Il regorge de bonnes astuces pour que le voyage se passe bien et je trouve la qualité du papier agréable au toucher (c’est idiot mais ça compte…). Et l’aspect impression en couleurs sur une bonne partie du guide, il n’y a pas à dire, c’est canon !

A contrario, j’ai donc moins aimé ses 2 comparses français :
– Le Routard car j’ai trouvé que c’était un catalogue de publicités, un catalogue d’adresses également et qu’il y a peu d’informations sur les monuments (et je déteste la qualité de leur papier qui me fait frissonner à chaque page en plus d’avoir une odeur désagréable à mon sens…)
– Le petit futé : je l’ai trouvé pauvre dans son contenu même si le livre est beau (c’est celui qui s’est le moins abîmé des 3).

Cependant, prenez garde en achetant un guide papier, car ces 3 livres se rejoignent sur un point : tous les prix à l’intérieur sont faux et en total décalage avec la réalité.
Les prix au Sri Lanka ont flambé ces derniers temps, et ces guides sont rédigés 1 an avant leur publication, autant vous dire que le décalage est parfois très grand…
Donc si vous repérez des hébergements sympathiques, je vous conseille d’aller sur le site internet pour vérifier les prix avant de réserver car vous pourriez avoir de mauvaises surprises.

Et n’oubliez pas… Bien que marques de référence et contenu globalement de bonne qualité, les guides papier n’ont pas la parole d’or… En effet, tous les hébergements dedans n’ont pas systématiquement été testés (vus de mes propres yeux, un gars est passé dans une guest house où j’étais, il a jeté 3 coups d’oeil, en 10 minutes il était reparti et l’adresse figure dans les hébergements recommandés), donc de mauvais plans se cachent dedans. Un petit conseil : n’hésitez pas à consulter des avis sur internet pour compléter la description papier !

Sur ce, bon voyage 🙂

2 commentaires

  • Répondre
    Julien
    19 octobre 2017

    Bonsoir,
    Je ne suis pas surpris, j’ai toujours constaté que le LP était plus orienté “pratique” que les autres, plus détaillé ; bref meilleur pour les voyageurs indépendants.
    J’ai fait un tour dans une librairie aujourd’hui et il y a aussi le Rough Guide (anglais), un peu moins cher ; il est de 2015 également mais de la fin d’année. Après 30 min de feuilletage intensif et de comparaison de plans ou listes d’hôtels, impossible de choisir ! Ce qui est plutôt bon signe pour le RG… L’avantage que je vois est que l’on a quelques adresses différentes du LP et donc où il y aura moins de monde et moins d’augmentation de tarif !
    Si qqun l’a testé, je ne suis pas contre un retour d’expérience…

    Julien

    • Répondre
      19 octobre 2017

      Tiens je ne connaissais pas le RG, j’irai voir mais 2015 c’est un poil trop loin vue la rapidité d’évolution du pays 🙂
      Pour les bonnes adresses, le mieux sont celles testées par le bouche à oreille 🙂 As-tu rejoint le groupe Facebook Voyager au Sri Lanka ? plein de bonnes adresses partagées dedans 🙂

Laisser un commentaire

CommentLuv badge