Et si on prenait le volant à travers les montagnes, sur la route du thé au Sri Lanka ?

Il y a quelques mois, je vous décrivais le trajet de Kandy à Nuwara Eliya en train dans cet article (ici). Mais ce trajet, il peut aussi se faire en voiture !

 

Alors si vous avez le coeur bien accroché pour supporter la conduite dans les petites routes montagneuses, on est parti ! 😉

Tout d’abord, lorsqu’on quitte le centre-ville de Kandy, il faut savoir qu’on est un peu en altitude (à 500 mètres) mais pas tant que ça au final par rapport à Nuwara Eliya qui culmine à 1 889 mètres.

sur la route du thé au Sri lanka

 

sur la route du thé au Sri lanka

 

sur la route du thé au Sri lanka

 

sur la route du thé au Sri lanka

 

Donc au fur et à mesure que les kilomètres défilent, on a la chance de voir un paysage qui évolue, qui se change en fonction du climat + frisquet.
En effet, + on va monter, + les bananiers vont se faire discrets au profit des pins et surtout aux champs de thé.

sur la route du thé au Sri lanka

 

sur la route du thé au Sri lanka

 

sur la route du thé au Sri lanka

 

sur la route du thé au Sri lanka

 

sur la route du thé au Sri lanka

 

Jusqu’à se glisser dans des forêts de sapins qu’on pourrait retrouver en France 😉

sur la route du thé au Sri lanka

 

sur la route du thé au Sri lanka

 

Les montagnes gagnent donc en hauteur, pour finalement voir apparaître la ville de Nuwara Eliya.

D’ailleurs, à proximité de la ville, depuis la route on peut également voir l’Adam’s peak, montagne sacrée où les 5 000 marches vous attendent pour être escaladées !
Cette région est vraiment idéale pour faire des randos et des treks au Sri Lanka.

sur la route du thé au Sri lanka

 

sur la route du thé au Sri lanka

 

sur la route du thé au Sri lanka

 

sur la route du thé au Sri lanka

 

J’espère que les lacets ne vous ont pas donné trop mal au coeur 😉

En tout cas je vous conseille absolument la pause “thé” dans une fabrique que vous trouverez sur la route, où c’est l’occasion de la visiter, de se dégourdir les jambes et de profiter d’une magnifiques vue verdoyante sur les montagnes.

sur la route du thé au Sri lanka

 

sur la route du thé au Sri lanka

 

sur la route du thé au Sri lanka
 
 
Pour conclure, si vous devez choisir entre le train et le route pour vous rendre dans les montagnes, je vous dirai que les 2 se valent. Les paysages sont magnifiques quoiqu’il arrive !
Disons qu’en voiture vous y gagnerez en temps et vous pouvez vous arrêter quand vous le souhaiter, alors qu’en train vous êtes moins libres mais vous ferez de belles rencontres dans les wagons 🙂
 
(Note pour les voyageurs : n’acceptez jamais de nourrir venant d’inconnus dans les trains, au risque de vous retrouver profondément plongé dans un sommeil et de vous réveiller bien + léger ! Personnellement je n’ai jamais ni vu, ni entendu quelqu’un qui avait eu le tour au Sri Lanka, mais on n’est jamais trop prudent)
 
sur la route du thé au Sri lanka
 

22 commentaires

  • Répondre
    9 janvier 2013

    J´ai adoré!
    Un jour, je ferai ce parcours. Ta terre est tellement belle!
    Revenue de mes petites vacances, je viens te souhaiter que la nouvelle année t´apporte le bonheur et la santé!
    Gros bisous mon amie
    Elisa, en Argentina

    • Répondre
      11 janvier 2013

      Héhé bonne année également Elisa 🙂 J'espère que tu as passé de très bonnes vacances et que tu as nous ramené plein de photos 😉 Des gros bisous du froid parisien pour le moment 😉

  • Répondre
    9 janvier 2013

    J'ai adoré voir défiler les paysages ! Pour les 5000 marches…ce sera sans moi 🙂 Par contre la pause "thé " me tente beaucoup. bonne soirée bises

  • Répondre
    9 janvier 2013

    j'apporterai donc mes provisions pour ne pas avoir faim pour ne pas me faire avoir
    comme tu dis, en fait la voiture c'est mieux , on est plus libre !

    • Répondre
      11 janvier 2013

      en fait l'idéal c'est de faire les 2 car le train au Sri Lanka, c'est une expérience qu'on n'a pas en France :p

  • Répondre
    tasseathe
    9 janvier 2013

    Hello , Caro
    Nous avons accepté des gateaux offerts généreusement par une dame ………
    Et nous ne nous sommes pas endormies ………
    Bises et merci pour ton blog .
    Martine

    • Répondre
      11 janvier 2013

      héhé pas de soucis alors, mais il faut toujours faire attention (surtout en Inde)
      Des gros bisous et j'espère que tu vas bien Martine 🙂

  • Répondre
    9 janvier 2013

    Je me souviens avoir vu pas mal de champs de thé lors de notre 1er séjour en Inde ! C'était d'ailleurs toujours bizarre de voir ces rangées si bien alignées dans un pays ou parfois il règne un tel chaos !

  • Répondre
    9 janvier 2013

    C'est magnifique… les camaïeux de couleurs sont charmants.
    Et… les rencontres dans les wagons, au moins, ça change du quotidien urbain où tout va si vite !

    • Répondre
      11 janvier 2013

      ce que j'aime au SL Nath, c'est qu'on peut prendre le temps 🙂 Prendre le temps de respirer, de vivre, de rencontrer, ça fait du bien 😉

  • Répondre
    9 janvier 2013

    J'adorerais voir les champs de thé.. et faire la pause… thé ! Autrement pour les 5000 marches ils prévoient des refuges pour la nuit ? ^^ Gros bisous Caro.

    • Répondre
      11 janvier 2013

      héhé souvent on entame la montée à 2h de matin pour voir le jour se lever ! Et il y a plein de marchands ambulants sur les côtés pour boire et manger. J'espère faire les 5 000 marches en juin cette année !

  • Répondre
    10 janvier 2013

    De Kandy à Niourélia (je l'écris ainsi pour la prononciation) par le train les paysages sont fabuleux.

    Par l'Intercity bus il vaut mieux fermer les rideaux et les yeux tellement on a la trouille et aussi mal au coeur avec tous ces virages dont certains en épingle à cheveux comme à l'Alpe d'Huez. Emotions fortes garanties avec ces chauffeurs intrépides , c'est pas pour moi.
    En voiture, allure pépère, on s'arrête quand on veut pour prendre des photos, admirer ces majestueux paysages
    boire un thé. Pour ma part je vous recommande "La Bookellie" au km 66, tellement typique, c'est là que j'achète mon thé. Le bon thé de CEYLAN. Depuis quelques années on le trouve en "tea bags" pour les touristes et à présent pour beaucoup de locaux qui l'apprécie ainsi. Vous trouvez tous les parfums. Egalement des tisanes comme la camomille par exemple(Mackwoods infusions camomile) ou la menthe poivrée. Le thé est conditionné dans des petits éléphants en porcelaine, des boîtes en feuilles de palmier de toutes les formes pour des cadeaux pas trop chers, ni trop lourds, très appréciés de ceux qui les reçoivent. Sinon il est dans des boîtes en fer assez jolies ou les paquets traditionnels.
    Vous pouvez le boire en terrasse où la vue est" à couper le souffle". Vous pouvez visiter l'usine à thé.
    Si vous êtes sur la route le matin vous pourrez voir le cueilleuses aux vêtements colorés portant la hotte sur le dos.C'est un travail très difficile qui se fait sous les yeux d'un contremaître pas toujours commode.

    Evelyne, si tu es sportive tente Adam's Pic (Sri Prada) aux 5 ou 7000 marches (je ne les ai jamais comptées) au départ de Dalhousie.Il est à 2243m d'alt. vénéré par les hindouistes, musulmans et bouddhistes. C'est une escalade de nuit pour se retrouver là haut au lever du soleil. De décembre à fin juin est la meilleure période.
    Prévoir une montée de l'ordre de 4 à 5H00 selon le nombre de pèlerins. Les jours de Poya (pleine lune) c'est comme Lourdes ou le Mont-St-Michel au mois d'août. Les escaliers, larges au début se rétrécissent au fur et à mesure de l'ascension. Eclairage électrique partout, de même que des petites boutiques où l'on peut se désaltérer et se restaurer. Tout y est plus cher mais c'est normal vu l'accès difficile pour le ravitaillement.
    On peut aussi se reposer sur une esplanade couverte à même le sol, et le fin du fin se rafraîchir ou carrément se débarbouiller au pied d'une cascade, souvent encombrée. Au retour on a souvent les jambes" coupées" . Prévoir 2H00 de descente.
    Je n'accepte jamais de boisson ou nourriture dans le train par contre j'offre bonbons, biscuits, chocolat , parfois à mes voisins. Vous pouvez acheter plein de choses sympas aux marchands ambulants (cacahuètes, friandises, beignets…) La famille Sri-Lankaise qui voyage ne va bien sûr pas chercher à vous endormir. Non, d'après les journaux qui relatent assez souvent ces faits divers, ils s'agit de bandes très organisées qui ciblent les touristes dans le train et engagent la conversation avec eux . La personne qui vous aborde peut être seule, les autres veillent. D'où méfiance, mais ils ne vont pas vous FAIRE BOIRE oui MANGER DE FORCE. Sachez seulement que ça existe. Ca ne m'est jamais arrivé, je ne dois pas avoir "le profil" comme on dit.

    • Répondre
      11 janvier 2013

      héhé un commentaire plein de bonnes infos, merci beaucoup Jeanine !
      le coup de l'endormissement dans le train est très fréquent en Inde surtout, au Sri Lanka je n'ai jamais eu écho de ce cas, mais on n'est jamais assez trop prudents 🙂
      Des bises !

  • Répondre
    10 janvier 2013

    Il faut lire ;"faire boire OU manger de force.

  • Répondre
    Amélie
    10 janvier 2013

    Coucou! oh bah tiens, ça me rapelle que sur cette route, il y a eu des éboulements de terre pendant notre voyage…vu que c'était la fin de mousson (octobre)!… Sinon, concernant mon avis sur le petit article: Caroline a bien raison, les 2 se valent surement. Prendre le train est assez typique et amusant ( surtout quand on est accompagné d'un cheminot français qui commente la vitesse fulgurante du train qui fait parfois des pics à 15kms/h! lol ). On y rencontre des gens, on voit les paysages, etc…Par contre, il faut savoir que si vous allez jusque Nuwara eliya ainsi, vous ne pourrez pas visiter de fabrique de thé. C'est uniquement en voiture que l'on peux s'arrêter faire ce type de visites. Donc, à vous de voir ce que vous avez envie de faire… 😉

    • Répondre
      11 janvier 2013

      Idéalement, faire Kandy-Nuwara en train et un chauffeur vous récupère pour vous emmener visiter une fabrique de thé, et vous transporte jusqu'à Ella, mais peu de chauffeurs acceptent un périple aussi court donc il faut bien trouver à l'avance 😉 des bises Amélie !

    • Répondre
      Amelie
      14 janvier 2013

      Ah oui, c'est sur que notre chauffeur aurait pu faire cela, on y a même pas penser! Quand nous avons réaliser que nous ne pourrions pas faire cette visite tant attendue, il a essayé, le lendemain, de nous trouver une fabrique mais ils n'accueillaient pas les visiteurs.

  • Répondre
    13 janvier 2013

    Bonjour,
    Trouve-t-on beaucoup de fabriques de thé ? Toutes se visitent ou n'y en a-t-il que certaines qui sont ouvertes aux voyageurs ?
    Et les trekking, tu as déjà tenté ?
    En tout cas, cette route doit être fabuleuse avec son paysage évolutif au fil de l'altitude ! 🙂

    • Répondre
      14 janvier 2013

      Coucou Nath ! Beaucoup de fabriques de thé sur la route mais toutes ne sont pas accessibles au public donc il faut connaître les adresses en avance ou avoir un sri lankais du coin avec soi 😉
      Trekking pas encore tenté mais c'est prévu pour juin normalement, l'Adam's peak et ses 5 000 marches !! 🙂
      Des bises 😉

Laisser un commentaire

CommentLuv badge