Top 10 des petites arnaques courantes au Sri Lanka – Partie 1 sur 2

Ayubowan à tous !
 
Quand on voyage, qu’importe la destination, il existe partout des arnaques plus ou moins universelles ou propres au pays qu’on est en train de visiter.
 
arnaques au sri lanka

 

Le Sri Lanka n’échappe malheureusement pas à cette généralité :
 
Alors quelles sont ces petites arnaques qui peuvent contrarier un voyage ?
 

Pourquoi écrire un article sur les arnaques au Sri Lanka ? 

Le but de cet article n’est pas de faire peur, ni de dissuader d’aller au Sri Lanka. Comme écrit plus haut, des arnaques il y en a absolument partout. Le tout c’est de ne pas se faire avoir, et pour cela, il faut communiquer dessus.
En effet, quand un touriste est averti, il est alors plus prudent, moins naïf et il peut déjouer aisément les personnes malveillantes qui souhaiteraient profiter de la situation.
Ainsi quand on est prévenu, on ne tombe pas dans le panneau et on passe un bon séjour.
 
Voici donc la raison de cet article (car je vois déjà certaines personnes bondir car on ose critiquer un pays, ou alors d’autres qui vont totalement paniquer), donc il n’y a pas de soucis pour aller au Sri Lanka : quand on est averti on est plus prudent !
Et vous ne croiserez pas toutes les arnaques suscitées pendant votre séjour en théorie !
 
Autre petite chose : pour les touristes avertis et voyageurs expérimentés, certaines arnaques de cet article vont vous sembler « évidentes ». Elles ne le sont pas pour tout le monde, et d’autant moins pour les personnes qui n’ont pas l’habitude de voyager.
Ces personnes sont les premières cibles des arnaqueurs, donc ça ne mange pas de pain et ça ne coûte rien de rappeler même les arnaques les plus « simples » à première vue. D’autant plus que parfois, lorsqu’on voyage, qu’on découvre une nouvelle culture, notre sens logique et notre raison peuvent être perturbés. Il n’est donc pas inutile de rappeler les basiques.

Enfin, pour certaines personnes, ces petites arnaques ne seront que quelques roupies sans grandes conséquences et se laisseront “volontairement” faire… Personnellement je ne recommande pas cette attitude, qu’importe le pays : non par radinerie, mais plutôt pour que les locaux ne considèrent pas que les touristes comme des vaches à lait, qui donnent de l’argent gratuitement sans raison… Tout travail mérite salaire et non la paresse ou la malveillance… Ceci est mon avis personnel 🙂

 

Quelles sont les petites arnaques au Sri Lanka ? 

 
1)     Les porteurs de valises non-officiels à l’aéroport
 
Lorsque vous arrivez à l’aéroport de Colombo, il est possible que des Sri Lankais vous prennent la valise des mains, sans que vous ayez eu le temps de dire « ouf ». Ces porteurs de valise ne sont pas des officiels s’ils n’ont pas un gilet numéroté ! Car une fois votre valise en main, ils vont vous la déposer dans la voiture de votre chauffeur et vous devrez une rémunération à ce porteur.
Parfois quand on sort de l’avion, fatigué par le voyage, étouffé par la chaleur (puisqu’on n’est pas habitué), on peut être lasse et tenté de ne rien dire au porteur. Dans ce cas, même s’il ne vous demande rien d’entrée de jeu, soyez préparés à payer 😉
 
Il existe des porteurs officiels à l’aéroport, avec des gilets blancs avec un numéro inscrit en bleu foncé : n’hésitez pas à les solliciter.
 
2)     Les hommes souhaitant vous aider lors de l’ascension de Sigiriya ou Dambulla
 
Lorsque vous grimpez à Sigiriya ou à Dambulla au Sri Lanka, vous pouvez rencontrer lors de votre ascension des Sri Lankais qui vous tendent la main afin de vous aider. Et ce, sans rien vous demander… Du coup au début… Car une fois qu’on est arrivé en haut ou en bas, l’homme va vous réclamer de l’argent, entre 1000 et 2000 roupies. Donc si vous ne souhaitez pas payer, à vous de refuser !
 
3)     Les fausses histoires qui donnent la larme à l’œil…
 
Lorsque vous vous promènerez le long de la côte sud du Sri Lanka, il est (fort) possible de croiser des Sri Lankais qui vont vous parler. Certains vont vous raconter des histoires très tristes : toute leur famille a disparu dans le tsunami de 2004, ils sont les seuls survivants, ils vivent dans une misère sans nom…
Même si malheureusement cette situation peut exister pour de vrai, la plupart des hommes qui vous aborderont sur le bord de la plage, tentant de vous apitoyer (surtout si vous êtes une femme seule), vous raconteront des mensonges afin de vous extirper de l’argent. Ne soyez pas dupe, ni trop émotifs/émotives…
 
(A Tangalle, j’ai même eu vent d’un homme s’appropriant l’histoire de Philippe Gilbert, seul survivant de la vague à Medaketiya grâce à son bras qui s’est coincé dans un cocotier : ne le croyez surtout pas, Philippe était bel et bien le seul rescapé de la plage).
 
Par ailleurs, dans l’ensemble du pays, il est fort probable qu’on vienne vous accoster en vous racontant que le petit bébé de 1 an est atteint d’un grave cancer, que la nièce va devenir aveugle et que l’homme n’a pas l’argent pour la soigner, etc… Ne soyez également pas dupes… Quand vous êtes ainsi sollicités, le but est de vous attendrir afin que vous mettiez la main au porte-monnaie.
 
Par ailleurs : ce genre d’individu a très souvent beaucoup de complices, qui toucheront leur part de gâteau. Donc ne soyez pas crédule si vous voyez les voisins ou le commerçant du coin approuver cette personne.
 
4)     L’inconnu qui vous reconnaît dans la rue ou vous demande de lui traduire une lettre
 
Lorsqu’on se promène, notamment en ville ou dans les marchés, il est possible de se faire accoster par un homme disant vous reconnaître. Soit il vous a croisé dans une « ville étape » fréquentée des touristes quelques jours auparavant, soit c’est le cuisinier / serveur de votre hébergement, etc… ou soit tout simplement un jeune homme sympathique.
 
Cet individu va alors tenter de vous demander de l’argent pour vous cuisiner un bon plat, pour vous proposer une visite guider le lendemain car son frère / cousin / neveu / perroquet est chauffeur-guide, toute histoire plausible pour que vous donniez de l’argent. Bien entendu, ne le croyez pas et surtout ne cédez pas si l’individu est très insistant ! (quitte à le menacer d’aller voir la police si la personne est collante). Il est évident qu’il n’y a rien au bout de ces services proposés…
 
Attention également au jeune homme sympathique qui aura passé la journée à visiter avec vous, et qui vous demandera une avance afin d’acheter les billets des monuments pour le lendemain. Fort probable que vous ne revoyez jamais…

Vous pouvez aussi avoir droit à l’inconnu qui vous demandera de l’aide pour vous traduire une lettre (ou autre prétexte) : le but est de vous faire entrer dans une maison vide, de vous apitoyer pour que vous donniez de l’argent. En réalité, ils vivent dans une très belle maison juste à côté…

 
5)     Le tuk-tuk inconnu qui vous fait faire le tour de la ville
 
Si vous prenez un tuk tuk au hasard, soyez très clair avec lui dès le début : demandez-lui le prix de la course avant le départ, soyez ferme sur votre destination et refusez s’il vous propose l’aide de son frère / cousin / neveu / varan-domestique / moustique-de-cirque pour faire la visite d’un lieu où vous souhaitez vous rendre (ou s’il tente de vous imposer une visite). C’est encore une fois une arnaque qui vous coûtera de l’argent. Donc si vous acceptez, ne soyez pas surpris de la non-gratuité des choses, pourtant insinuée au début 😉

Ceci est valable pour les tuk-tuks ou les non-professionnels du tourisme qui vous proposent les services de leurs amis. Les professionnels du tourisme font aussi travailler la famille et les amis pour la majorité mais ils vous indiqueront immédiatement un prix et ne vous feront pas croire que c’est gratuit pour ensuite vous racketter…

 
Retrouvez la suite de ce top 10 ici les amis !
Bonne journée à tous 🙂
 
—————–
 
Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !
 
Et les Tongs au Sri Lanka comptent sur votre soutien en likant la page Facebook (clic)
et/ou en me suivant sur Twitter ! Merci 🙂 

 

 

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

CommentLuv badge