Les conseils de Jérôme pour grimper l’Adam’s Peak au Sri Lanka

Ayubowan à tous !

Aujourd’hui, j’ai plaisir d’accueillir Jérôme sur le blog. Il vous a écrit un super article avec plein de conseils pratiques pour ceux qui souhaitent grimper l’Adam’s Peak au Sri Lanka. Je vous avais parlé précédemment de mon expérience lorsque j’ai voulu tenter l’ascension pendant la mousson de juillet (une très mauvaise idée !). Ici, Jérôme vous donne des précieux conseils si vous souhaitez grimper la montagne sacrée pendant la haute saison (entre décembre et mai).

Un grand merci à Jérôme pour sa participation et ses belles photos !
 
Si vous souhaitez écrire un article invité pour le blog,
n’hésitez pas à me contacter via le formulaire de contact
 

Petite présentation de Jérôme

Je suis Jérôme, d’Ajaccio et j’ai voyagé au Sri Lanka en 2014-2015 avec mon ancienne compagne. Nous avions choisi ce pays sans véritables conseils, uniquement parce que le climat semblait propice à notre période de voyage, le mois de décembre.
Nous avions été enchantés de la variété des paysages et de la gentillesse de gens, et y sommes retournés en 2015-2016.
 
Ascension de l'Adam's Peak au Sri Lanka
 
L’ascension de l’Adam’s Peak a été un moment « phare » du séjour.
 
Mon propos est exclusivement pragmatique, et consiste à donner quelques conseils pratiques pour l’ascension : en effet, avant mon premier voyage au Sri Lanka en décembre 2014, je n’avais trouvé dans les guides et dans les blogs que des éléments sur l’aspect spirituel de l’Adam’s Peak et pas grand-chose sur comment aborder cette randonnée dans les meilleures conditions.
 

Ses conseils pour faire l’ascension de l’Adam’s peak

Je conseille d’arriver avant le lever du soleil, pour profiter :
  • des beautés d’un lever de soleil sur l’océan indien
  • de l’ombre conique de la montagne qui se détache sur l’Ile lorsque le soleil s’élève.

Ombre sommet de l'Adam's Peak

Le dénivelé est d’environ 900 mètres, il faut donc compter plus ou moins 3 heures pour grimper du village au sommet. Afin de bénéficier du spectacle décrit plus haut, il faut arriver à 5 h et donc quitter le village à 2 h.
 
Marches de l'Adam's peak au Sri LankaLe chemin est entièrement bétonné et comprend 5200 marches d’escalier inégales, parfois hautes : des chaussures de randonnée sont donc non seulement inutiles mais néfastes car lourdes et pourraient provoquer une tendinite : des baskets légères ou sandales de marche sont préférables.
 
Des bâtons de marche peuvent aider à l’effort durant l’ascension, car ils transfèrent une partie de la dépense musculaire nécessaire aux bras, et soulagent les genoux lors de la descente…. de 5200 marches d’escalier.
 
Point besoin de se charger en ravitaillement ou eau, des dizaines d’échoppes proposent nourriture et boissons du début de l’ascension jusqu’au sommet.
(NDLR : attention en basse saison, les échoppes sont fermées)
 
Lampe frontale facultative pour pallier aux rares déficiences de l’éclairage public.
 
Bouddha Adam's peak au Sri Lanka
 
Au sommet, avant le lever du soleil il peut faire très froid, surtout s’il y a du vent, donc une polaire, un coupe-vent, un bonnet et des gants sont indispensables (mais l’on en trouve aussi dans les échoppes). Si l‘on a grimpé en sandales (voir mon conseil plus haut), des chaussettes sont également indispensables.
 
Lever de soleil depuis l'Adam's PeakAu sommet, il faut se défaire de ses chaussures (par respect pour le site bouddhiste). La police y veille.
Plusieurs postes de polices sont présents sur le chemin et les agents donnent des conseils aux grimpeurs : le plus important est de ne pas s’arrêter dans l’escalier de descente juste après le sommet : la foule des personnes qui vous suivent ignorerait votre arrêt et il y a un sérieux risque de se faire piétiner.
 
Enfin, à la descente, dès que le soleil s’est élevé, il fait très très chaud ….
 
L'Adam's peak au Sri Lanka
 
(c) Photos par Jérôme C.

Pas de commentaires

CommentLuv badge