La question du pourboire au Sri Lanka : que donner ?

Ayubowan à tous !

Quand on voyage, la question de l’argent n’est pas souvent évidente à cause des différences culturelles. Nous avions abordé dans cet article (Money Money) l’argent au Sri Lanka (que prendre, comment faire ?), voici aujourd’hui la question du pourboire.

Au Sri Lanka, il est encore d’usage de laisser un pourboire par les touristes quand on va au restaurant, quand on prend un chauffeur ou encore quand un guide nous fait une visite. Mais est-ce obligatoire de donner ? Que donner ? Quand donner ? Tant de questions qui peuvent être un peu pénibles quand on prépare son voyage car le sujet est généralement flou et fait débat.

Que faire alors à propos de la question des pourboires au Sri Lanka ?
 
Pourboire au Sri Lanka
 

Le pourboire, mais pour quoi faire ?

Tout d’abord, le pourboire est une sorte de récompense, de remerciement, à quelqu’un qui vous a fourni un service et que vous avez payé.

La première chose à retenir, ce que bien qu’il soit d’usage, le pourboire n’est pas obligatoire. Vous pouvez en donner un que si vous êtes content de la prestation qu’on vous a fourni. Si vous n’êtes pas satisfait, ne donnez pas ! Le pourboire n’est pas un automatisme, il engage une qualité fournie et si elle n’est pas au rendez-vous, il n’a pas à être donné !

 

A qui donner des pourboires ?

Généralement, on laisse un pourboire à des gens qui nous ont rendu un service, voici la plupart de ceux que vous pourriez rencontrer pendant votre séjour :

  • Au restaurant (il faut également penser à laisser les taxes si elles ne sont pas inscrites sur la note)
  • A votre chauffeur
  • A votre guide
  • A votre tuk tuk

Ce sont donc des travailleurs du tourisme.

 

Quel montant de pourboire faudrait-il donner ?

Le montant correspond à votre satisfaction. Quand on a eu un chauffeur génial par exemple, on a tendance à être plus généreux qu’avec un chauffeur qui a fait du boudin tout au long du séjour.

Je le répète, le pourboire n’est pas obligatoire. Même si la personne en face ose vous le réclamer ! (personnellement c’est le genre de choses que je ne supporte pas, un pourboire est un plus, lié à un choix arbitraire, donc il ne donne pas lieu à être réclamer ou mendier).
Ne cédez pas à la pression si vous n’êtes pas satisfait du service !
Pareil pour les tours opérateurs qui obligent à laisser un montant fixe : vous n’êtes obligés en rien ! Le pourboire n’est pas une loi !

Je recommande de laisser un montant raisonnable si vous souhaitez donner un pourboire : c’est un petit plus, et si vous donnez trop, après les prix flambent derrière puisque la personne locale se dit que les touristes ont beaucoup d’argent. Cela peut être facilement un cercle vicieux. Un pourboire, si on décortique le mot « pour » « boire » est donc un petit extra.

Généralement au restaurant, si vous avez bien mangé et que le service était bien, avec les taxes ont laisse 10% du montant de la note.

Pour votre chauffeur, si vous êtes très très très content, vous pouvez laisser entre 40 et 60€ pour 2 personne / une famille (le prix d’une journée supplémentaire de voyage finalement), ce qui est très très généreux !
Si vous êtes moyen moyen content, je dirai moins de 30€.
Si le service a été mauvais et détestable : payez votre prestation mais ne laissez rien en extra !

Ces estimations sont les miennes, elles ne font pas foi, ni loi ! Le pourboire est à l’appréciation de chacun mais je vous partage mon expérience 🙂

N’oubliez pas que le pourboire doit aussi ne pas être en total décalage avec le niveau de vie du pays : laisser 20€ c’est un très beau montant pour un local sri lankais.

Pour un guide touristique à la journée, si la prestation était satisfaisante, je dirai également 10% du prix de base demandé.

 

Enfin, quand à quel moment donner un pourboire au Sri Lanka ?

Le pourboire se donne à fin, au moment du paiement final.
NE LE DONNER JAMAIS AU DEBUT DE LA PRESTATION ! Sinon comment évaluer sa satisfaction ? Et les locaux vont prendre le pourboire comme un « dû »…

Pour les chauffeurs, je ne recommande pas le pourboire à la journée comme certains tour opérateurs tentent de l’imposer… Cependant si votre chauffeur a l’habitude de l’avoir à la journée et que vous ne souhaitez pas fonctionner ainsi, n’hésitez pas à lui dire que vous évaluerez la question à la fin.

Le pourboire n’a pas à être réclamé ! (je me répète mais c’est important 😉 )

Pour conclure cet article, le pourboire est donc propre à chacun, il doit donc être donné par plaisir et en fonction également de votre budget. Ne culpabilisez pas si vous avez l’impression de donner peu car vous voyagez ric-rac, chacun fait comme il peut et avec ce qu’il a.
 Rien n’est obligatoire 🙂 C’est comme offrir un verre à votre chauffeur à la fin de journée, c’est très sympa si vous vous entendez bien mais pas une obligation si la feeling ne passe pas.

Et vous alors, quel pourboire donnez-vous au Sri Lanka ? N’hésitez pas à réagir sur la page Facebook du blog !

Bon voyage à tous !

—————–
 
Si vous avez aimez cet article, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !
 
Et les Tongs au Sri Lanka comptent sur votre soutien en likant la page Facebook (clic)
 
et/ou en me suivant sur Twitter ! Merci 🙂

 

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

CommentLuv badge