Parlons cinghalais… ou pas ;)

Au Sri Lanka, il y a 2 langues officielles (le cinghalais et le tamoul) et 3 langues principalement parlées (on y ajoute l’anglais).

 

Tout d’abord, la langue la + répandue est le cinghalais (ou “Sinhala”), parlée par environ 75% de la population. La langue dispose de son propre alphabet, composé de 50 lettres.

 

Parlons cinghalais

 

Le son fait l’orthographe du mot. Ainsi, “Caroline” prononcé à la française ou à l’anglaise ne s’écrira pas de la même façon.

 

Parlons cinghalais

 

La langue est donc très difficile à apprendre comme vous pouvez l’imaginer, et aussi bien à l’écrit qu’à l’oral 🙂

Voici quelques mots courants en cinghalais qui peuvent aider pendant le voyage, car bien que presque tout le monde parle anglais, les Sri Lankais sont contents quand on fait l’effort de dire quelques mots dans leur langue (et souvent ils en profitent pour bien rigoler 😉 )

(certains sont écrits en “prononciation française”)


Ayubowan : bienvenue
Hondaï : ça va bien
Issthouti : merci
Karula Kérala : s’il vous plaît

Le Tamoul est l’autre langue officielle du Sri Lanka, parlée par environ 25% de la population, et essentiellement dans le nord et l’est du pays. On la retrouve également en Inde.

Enfin, l’anglais, n’est pas une langue officielle mais est parlée par beaucoup de monde au Sri Lanka, à cause de la colonisation de l’île par les Britanniques jusqu’au milieu du 20ème siècle. On retrouve la langue sur tous les sites officiels du gouvernement sri lankais.

 

Parlons cinghalais
La légende du plan de Sigiriya en 3 langues !

 

Pour finir cet article, un élément qui m’a beaucoup frappé au Sri Lanka c’est la capacité des habitants à retenir très rapidement des mots d’une langue étrangère. Il suffit de prononcer le mot une ou 2 fois, et la majorité des gens rencontrés étaient capables de me les redire + tard sans problème ! Les Sri Lankais ont une bonne oreille 😉

 

Parlons cinghalais
Le Chef Cuisto et un de ses amis d’une guest house 🙂

18 commentaires

  • Répondre
    20 juin 2012

    oh super ton article. Issthouti Caroline 😛 C'est clair que l'alphabet n'est pas évident du tout.

  • Répondre
    20 juin 2012

    Mais keskessékessé que ces sous-entendus ? Les sri-lankais auraient une meilleure oreille que les français, si connus pour leur talent pour les langues vivantes ? Ah mais Mâdâme, cela ne se passera pas comme ça. Quel affront !
    Bon, j'avoue tout : 3 langues courantes coexistent dans le pays, je suis admirative…
    😉 Nathalie

    • Répondre
      20 juin 2012

      mdr, c'est rigolo car ça me fait penser à une famille de singapour, rencontrée dans le TGV. on a commencé à discuter en anglais, et ils m'ont sorti "vous êtes la 1ère personne qu'on rencontre qui sait aligner + de 3 mots d'anglais !", ça m'a fait bien rigoler, aaaah les langues étrangères… 😉 des bises Nath 🙂

  • Répondre
    20 juin 2012

    Pas évident de parler…ni d'écrire le sri lankais ! En Inde un jeune tamoul qui essayait de vendre des gadgets aux touristes nous a dit :" Moi, c'est lâche-moi les baskets" car c'est ce que lui disaient les touristes parisiens ! Moi j'ai l'art de faire un mélange des mots clés des langues, souvent on me regarde avec des yeux ronds…Bises

    • Répondre
      20 juin 2012

      ça me fait rire ton histoire du vendeur tamoul ! les parisiens restent des parisiens même au bout du monde 😉
      sinon tu sais qu'en mélangeant les mots, tu pourrais alors facilement discuter au sri lanka car la langue nationale, la vraie pratiquée, est plutôt le sri-langlais ;)) des bises 🙂

    • Répondre
      21 juin 2012

      :s pauvre vendeur hihi

  • Répondre
    20 juin 2012

    Issthouti Caro ! Hondaï ? Bon j'ai aligné deux mots, reste à savoir si je m'en rappellerai demain… j'ai pourtant une bonne mémoire et j'étais bonne en langues étrangères (trois pour le bac^^) mais vu que je n'ai pas pratiqué j'ai tout perdu sauf l'anglais à l'écrit que je peux comprendre assez bien… le parler que nenni c'est dommage quand même . Il est très intéressant ton article encore une fois et je comprends ce bonheur qu'ils doivent ressentir lorsque l'on fait l'effort de parler sri-lankais, c'est normal en plus je touve ! Gros bisous, passe une bonne fin de soirée 🙂

    • Répondre
      21 juin 2012

      on devrait proposer de passer le cinghalais au bac tiens, ça serait rigolo à écrire et je pense battre ton 3 en pire note 😉
      des gros bisous Evelyne 🙂

  • Répondre
    Anonyme
    20 juin 2012

    Ayubowan Caro….
    Trop compliqué à apprendre et à écrire n'en parlons pas;
    Pour le reste tout comme toi bien sûr…!!!!!
    Donc rien d'autre à rajouter si ce n'est qu'une immersion totale….
    Bizzz et bonne nuit.
    Sylvie.

  • Répondre
    MJ
    11 décembre 2012

    J'ai même essayé de l'apprendre ….il y a une méthose naudio à la bibliothèque du centre Pompidou à Paris!
    pas une réussite car le bouquin est en anglais ….et là je suis très français moyen.
    J'ai aussi un cd "Parlons Singhalais " chez L'harmattan et puis des "dico divers."
    En fait le Tamoul est plus répandu dans les méthode de langue.
    J'ai trouvé un cinghalais français mais à Kandy ….et je l'ai offert à un jeune chauffeur.

    • Répondre
      12 décembre 2012

      exacte pour le tamoul car il se parle en Inde aussi 🙂
      je cherche un professeur de cinghalais à Paris, mais pour le moment c'est le néant… le mieux serait peut-être que j'aille directement dans le quartier sri lankais à Paris en fait ça se trouve 😉
      Je vais regarder pour ton CD, merci ! 🙂

    • Répondre
      8 janvier 2013

      MJ a ajouté un nouveau commentaire sur votre message "Parlons cinghalais… ou pas ;)" :

      Toi qui est parisienne tu dois pouvoir aller à la bibli Beaubourg.
      Ca vaut le coup d'essayer.
      Pour les cours ,dans le quartier SL je pense que tu auras peut-être plutot du Tamoul.
      Et les traducteurs ????? le problème c'est le cout je pense.
      Bon courage…

    • Répondre
      8 janvier 2013

      Tongs et Sri Lanka a ajouté un nouveau commentaire sur votre message "Parlons cinghalais… ou pas ;)" :

      je vais aller voir ça à Beaubourg 🙂 En attendant ça y est j'ai attaqué l'alphabet avec le CD que tu m'as conseillé 🙂 c'est comme lorsque j'étais à l'école, je fais mes devoirs 😉

  • Répondre
    3 mars 2013

    Comme toi Caro, et d'autres, j'ai essayé d' apprendre le cingalais, par un prof de l'Alliance Française de Kandy. J'ai acheté un des livres qu'on donne aux enfants quand ils apprennent à lire et je faisais mes devoirs consciencieusement chaque jour. Je répétais, répétais mais le cingalais avec l'accent Français, n'est compris par…presque personne. Je connaissais toutes les lettres de l'alphabet et les écrivais, mais ça ne me servait absolument à rien car je n'arrivais pas à déchiffrer les titres de journaux, les affiches. Alors, à quoi bon? Au bout de 2 à 3 ans progrès inexistants, j'ai arrêté de me prendre la tête. La meilleure école est le contact avec les gens (mes voisins, le jardinier qui ne parle que cingalais, les enfants). Après 20 ans je sais dire pas mal de choses apprises sur le tas et c'est largement suffisant. Ils parlent trop vite pour les comprendre et je ne suis peut-être pas douée pour cette langue. Petite anecdote qui m'est arrivée dans un bus où j'ai fait rire tous les gens par ma méprise :
    Si l'on veut descendre on dit "BAHINAWA". Si l'on veut boire on dit: "BONAWA". Comme le bus ne s'arrêtait pas alors que j'avais sonné, j'ai crié très fort au chauffeur : BONAWA, BONAWA (à boire, à boire) ce qui a entraîné le fou rire général des gens et de mes collègues de l'Alliance lorsque je leur ai raconté cela. Que cela ne te décourage pas Caro, persévère plus que moi

    • Répondre
      3 mars 2013

      Aaaah ça me rassure car c'est un enfer cette langue !
      et je note le bahinawa et le bonawa merci :p (ton anecdote m'a fait beaucoup rire 🙂 )
      gros bisous Jeanine !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge