Les larmes de Ceylan

Avant mon tout premier voyage au Sri Lanka, la veille du départ, on m’a fait lire un livre très émouvant, écrit par un amoureux du pays.

Les larmes de Ceylan

Ce livre, il est écrit par Philippe Gilbert, et il y raconte à la fois son amour sans faille pour le pays, mais également le drame qu’il a vécu en vivant le tsunami à Tangalle en 2004.

Les larmes de Ceylan est un livre qui donne les larmes aux yeux, qui prend au coeur. Mais en même temps l’auteur ne s’apitoie pas sur son sort après ce drame où il a perdu son meilleur ami et sa petite fille Juliette, ce drame où il a survécu à « La » vague. Au contraire, il continue d’aimer ce pays, d’y aller plusieurs semaines par an, et surtout il a beaucoup oeuvré pour reconstruire le quartier de Medaketiya à Tangalle, en toute humilité.

Philippe est un ami de ma tante, et lorsque nous étions à Medaketiya en 2008, nous étions vues par les habitants comme des invitées particulières car nous étions ses amies. Voir la joie, la gratitude et l’admiration des Sri Lankais pour l’action de Philippe, qui leur a permis de garder leur dignité dans des conditions terribles, c’était émouvant et touchant…

Rohitha Tangalle

De l’émotion, j’en ai au énormément aussi passant devant l’allée des Bougainvilliers au jardin botanique de Kandy, où les cendres de Juliette reposent aujourd’hui…

Dans le livre, on voit aussi de belles photos, et notamment ses amis dont Rohitha, un petit Sri-lankais à la bouille très ronde et charbonneuse. C’est aujourd’hui un de mes amis et il m’a permis d’apprendre beaucoup sur le Sri Lanka, en visitant ensemble les monuments et partageant des moments de détente (comme des dîners avec sa famille) et de vie quotidienne (faire la cuisine, …)

 

Donc si vous avez une lecture de printemps à faire, je vous conseille vivement ce livre. On le trouve notamment sur les sites tels que la Fnac par exemple.

Pour finir mon post, voici une vidéo où Philippe est interviewé : Interview de Philippe ici

4 commentaires

  • Répondre
    24 avril 2012

    Je n'ai pas lu ce livre, mais son histoire était aussi racontée, il me semble, dans "D'autres vies que la mienne" d'Emmanuel Carrère. Ca m'avait beaucoup touchée, d'ailleurs…

    • Répondre
      24 avril 2012

      Exactement 🙂
      Car après la vague, Philippe s'est réfugié dans le même hôtel qu'Emmanuel et sa compagne de l'époque, Hélène Devynck journaliste sur LCI. Je pensais faire un article + tard sur ce livre justement car c'est intéressant d'avoir les 2 points de vue sur un même histoire.
      En tout cas je te conseille grandement les larmes de Ceylan 🙂

  • Répondre
    MJ
    31 octobre 2012

    Hommage à Philippe Gilbert et à tous les anonymes ….qui ont essayé de faire quelque chose dans le respect des populations.

    • Répondre
      31 octobre 2012

      oui à tous ceux qui se sont mobilisés et qui ne se sont pas mis des sous à la banque, profitant ainsi de ce drame humain comme les grandes assos humanitaires…

CommentLuv badge