Mimi-Cracra, elle n’existe pas au Sri Lanka !

Comme j’ai commencé à aborder le sujet de la propreté dans l’article sur l’eau chaude au Sri Lanka, je me suis dit que j’allais y consacrer un billet tout entier, « pseudo grande maniaque » que je suis ! 🙂

Commençons donc par aborder la propreté sur les habitants !

En 4 voyages au Sri Lanka, le constat est très simple et rapide : je n’ai jamais senti un habitant sri lankais avec une odeur nauséabonde, ou même ne serait-ce que de transpiration ! (et pourtant avec la chaleur, on ne pourrait blâmer personne !)

Les gens se lavent énormément (mes amis sri lankais, c’est entre 3 et 5 douches par jour !) aussi bien le corps que les dents (d’où le sourire étincelant des habitants 😉 ), ils changent d’habits au moins 2 fois par jour et sont toujours apprêtés avec des habits propres et repassés.

La propreté au Sri Lanka
 
Même les personnes n’ayant pas trop de sous trouvent toujours des moyens pour se laver ou bien faire leur lessive, grâce aux points d’eaux. Ce n’est pas la richesse qui fait la propreté de leur corps…
 
La propreté au Sri Lanka
 

A l’intérieur des maisons, la propreté est également de mise. On entraperçoit très souvent des femmes en train de balayer chez elles lorsqu’on se promène dans la rue (mais que font les hommes ? …), mais aussi dans les lieux d’accueil tels que les restaurants, guest houses, le sol y est généralement propre.

La propreté au Sri Lanka
 

Au niveau des déchets, les habitants brûlent sur le trottoir devant leur maison leurs papiers ou autres détritus. Ca donne de drôles de scènes parfois dans la rue ou alors des feux géants ! (mais là personne n’est inquiet, il fait tellement humide que le feu se calme de lui même… impressionnant ! Mes amis se sont moqués quand je voulais appeler les pompiers, j’étais terrorisée, des flammes montaient jusqu’à 2-3 mètres de haut !)

La propreté au Sri Lanka
 

Cependant, il existe une limite à la propreté au Sri Lanka : dans la rue, on trouve souvent des saletés par terre. Des employés sont chargés de les ramasser, mais certains endroits sont clairement pollués, comme des eaux stagnantes ou encore les caniveaux.
Les Sri Lankais sont donc certes très propres sur eux et chez eux, mais il y a encore un gros effort à faire sur les lieux publics 😉

20 commentaires

  • Répondre
    20 septembre 2012

    Ton article pourrait être une belle leçon pour certains européens qui négligent parfois leur hygiène corporelle…

  • Répondre
    Anne-Cé
    20 septembre 2012

    et est-ce qu'il y a des produits de beauté sympas là-bas ?
    (qu'on ne trouve pas en France) 🙂

    • Répondre
      23 septembre 2012

      Alors je te dirai que les produits comme brosse à dent et tout sont moins chers donc ça vaut le coup, mais après j'utilise du baume du tigre de là-bas et un petit flacon jaune qui est aussi un baume, qui soulagent les maux 🙂 + santé que beauté 😉 bon voyage !! 🙂

  • Répondre
    20 septembre 2012

    tu sais y'avait pas d'argent à la maison étant gamine, mais on avait le savon, le shampooing et la lessive et ma mère était intransigeante , on peut être très pauvre mais néanmoins propre , ça j'en suis convaincue,
    le tout à l'égout et les stations d'épuration existent ils au Sri lanka ? j'ai bien peur que tout aille dans les eaux pluviales et zou à la mer non ?

    • Répondre
      23 septembre 2012

      c'est clair, c'est une question d'éducation avant une question d'argent, et quand tu vois des hommes en beaux costumes le matin dans le métro qui sentent déjà le rat mort, ça me rend dingue ce manque de civisme presque…
      alors il y a des stations d'épurations et des égouts, après l'eau du robinet est déconseillée pour être bue ou cuisinée… 😉

  • Répondre
    20 septembre 2012

    Les Hommes ? Les pauvres, je crois bien que la fée des balais a encore oublié de leur apprendre à s'en servir. (C'est une blague hein, je ne résiste jamais à un petit trait d'humour !)

    • Répondre
      23 septembre 2012

      mdr, c'est clair, c'est comme la fée des aspirateurs ou de la vaisselle, elles se sont égarées :p :p

  • Répondre
    20 septembre 2012

    Les lieux publics sont souvent problématiques…mais cet été mon nez a pu constater que l'hygiène corporelle en France n'était pas au top ! Bises

  • Répondre
    20 septembre 2012

    C´est un article très intéressant! Merci! Tu nous apprends beaucoup:)
    Bisous

  • Répondre
    20 septembre 2012

    Quelle bonne idée d'écrire un tel article : je suis sûre qu'il va faire tomber certains préjugés ! :-))

  • Répondre
    21 septembre 2012

    Ton article fait écho à ma propre enfance c'est incroyable ! Bien sûr qu'on n'a pas besoin d'un confort extraordinaire pour être propre. Quant aux lieux publics il faut dire q'ici il y a eu beaucoup de progrès depuis une trentaine d'années !Je te fais des bisous Caro et je te souhaite un bon week-end 🙂

    • Répondre
      23 septembre 2012

      complètement d'accord avec toi Evelyne 🙂 c'est vraiment une question d'éducation et de respect de soi et des autres avant tout 🙂 plein de bisous !

  • Répondre
    séverine
    12 octobre 2012

    L'eau du robinet déconseillée d'être bue!? je la bois tous les jours! peut-être pour les touristes car ils ne savent pas d'où provient l'eau, mais tous les locaux boivent l'eau du robinet… elle est même tellement chlorée qu'elle n'est pas bonne! Pour les touristes, le problème est qu'en général l'eau du robinet provient de réservoir où on ne sait pas combien de temps l'eau a stocké, donc pas sûr que ce soit bien de la boire. dans les maisons sri lankaises, l'eau provient de la ligne communale et là c'est l'eau chlorée, donc buvable…

    je n'ai jamais vu de station d'épuration! tu sais où celle de tangalle? et quand je parle à mon mari sri lankais de nos stations d'épuration, il est halluciné. En général, on creuse des fosses septiques ouvertes en bas dans le terrain, proche de la maison, une pour les toilettes, une pour les lavabos, douches… et c'est le sol qui filtre.

    une suissesse au sri lanka

    • Répondre
      12 octobre 2012

      Ton organisme s'y est habitué Séverine 😉 En tout cas comme on m'a toujours dit de ne boire que de l'eau en bouteille, je n'ai pas tenté le diable avec l'eau du robinet ! je ferai l'expérience la prochaine fois si je vois que l'eau ne provient pas du réservoir 😉

      Pour la station d'épuration, il y en a que quelques unes au Sri Lanka à priori, dont une au nord de Colombo 🙂 Pour Tangalle, je ne sais pas du tout par contre :/ Je serai assez surprise car les stations ne semblent être développées que dans les grandes villes d'après internet… Et dire qu'on m'en avait visiter une quand j'avais 10 ans avec l'école, une … puanteur 🙂

  • Répondre
    10 novembre 2012

    bonsoir à tous
    ce qui m'a frappée la 1ére fois , c'est de voir sur la plage vers l'hôtel des hommes en sarong …… avec une brosse à dents glissée à la taille .
    et de voir les gens balayer les feuilles devant chez eux ….. et les sachets plastiques trainer à côté …..

    Cette année , je n'ai plus vu les plastiques trainer ……

    Bises .

    Martine

    • Répondre
      11 novembre 2012

      C'est ça que j'aime bien aussi chez les sri lankais, ils ont le respect d'eux-même en se lavant, prenant soin d'eux et de leurs intérieurs, et nombre de gens en France feraient bien de prendre cet exemple… car franchement dans les transports, voir même parfois certains collègues, c'est l'enfer niveau odeurs !
      Des bises Martine, bonne journée 😉

CommentLuv badge