Top 10 des petites arnaques courantes au Sri Lanka – Partie 2 sur 2

Ayubowan à tous !
 
 
Voici les 5 suivantes et vous serez parés pour partir en tout sérénité au Sri Lanka ! 
 
Je rappelle que je vous recommande de visiter le pays, le but de cet article n’est pas de faire ou de dégoûter du pays, mais simplement de prévenir, de petites arnaques qui peuvent se retrouver bien ailleurs dans le monde aussi 😉
 
arnaque au sri lanka 2
 
 
Alors quelles sont ces 5 dernières petites arnaques
à éviter au Sri Lanka ?
 
 
6)    Les fabriques de batiks / jardins d’épices / autres commerces où votre guide (ou un Sri lankais) vous emmène
 
Si vous avez un guide très business-business, ou bien si un Sri Lankais dans la rue insiste pour vous faire découvrir un magasin, je vous recommande de ne pas acheter dans ces endroits.
 
En effet, la personne qui vous emmène va toucher sa commission, vous payerez ainsi beaucoup trop cher le bien acheté. Soyez très vigilent sur ce point, et si votre guide vous emmène à un endroit suite à votre demande, soyez très clair avec lui que vous cherchez une boutique pas chère. Cela ne l’empêchera peut-être pas de vous emmener chez ses copains mais vous pourrez peut-être réduire les frais de commission ou avoir une belle manœuvre de négociation.
 
Ceci n’est pas une arnaque sur le produit car il sera sûrement fiable, de qualité correcte, mais le prix sera
démesuré et pas du tout proche des prix locaux… (mais plutôt des prix parisiens !)
 
7)    Femmes seules : attention aux hommes séducteurs
 
Au Sri Lanka, de nombreux hommes pensent que les femmes occidentales se donnent rapidement et sont facilement « extorquables » financièrement. Pour cela, il suffit de les séduire : galanterie, mots doux, sourires ravageurs, « i love you », des promesses à tout bout de champ et j’en passe.
Ensuite, une fois la proie hameçonnée, il suffira au bellâtre de vous raconter des histoires tristes, ses
problèmes, afin que vous pensiez qu’il est indispensable pour vous de le sauver.
 
Ne vous leurrez pas Mesdames, l’homme sri lankais si charmant, prévenant, adorable et innocent envers vous, ne recherche probablement que du sexe, de l’argent et peut-être un visa pour l’Europe. La notion d’amour n’est pas la même culturellement parlant : au Sri Lanka, c’est une notion d’intérêt avant tout, et non une question de sentiments. Donc soyez prudentes, ne soyez pas crédules et envoyez
balader ces malotrus avant que votre portefeuille et votre cœur ne se brisent.
 
De rares exceptions existent à ce cas : elles sont très rares donc fuyez avant qu’il ne soit trop tard…
 
8)    Les vendeurs de pierres précieuses dans la rue
 
Surtout si vous êtes dans la région de Ratnapura, il est possible que des hommes tentent de vous vendre des pierres précieuses dans la rue. Je vous le déconseille fortement (à moins que vous soyez un expert en pierres), car il est fort probable que votre achat se révèlera être une fausse pierre.
 
9)    Les hommes, les piquets de pêche et « leurs » animaux…
 
Si vous souhaitez prendre en photo les piquets des pêcheurs suspendus (perchés), les charmeurs de serpents, les éleveurs de singes ou encore toucher des éléphants, il est fort probable qu’on vous réclamera (une fois le crime commis 😉 ), de l’argent.
 
Hé oui, rien n’est gratuit dans la vie… Vous êtes désormais prévenus si vous succombez à la tentation 😉
 
10)    Les vendeurs à la sauvette
 
La dernière arnaque concerne les vendeurs à la sauvette : ceux qui vous vendront tout et n’importe quoi dans la rue : des circuits, des réservations d’hôtel, des sièges pour la Perahera de Kandy, des safaris, et j’en passe. Je vous recommande de refuser ce type d’achats à des inconnus (vous n’en verrez sûrement pas la couleur), et de plutôt passer par des points de vente officiels (par exemple, le guichet de Sigiriya à l’entrée du domaine si vous souhaitez aller en haut du rocher. Pareil pour Anuradhapura).
 
 
Le conseil ultime pour éviter de
se faire arnaquer
 
Lorsqu’un Sri Lankais insistant
s’approche de vous, vous colle, insiste, vous poursuit avec son arnaque,
dégainer la phrase « Not my first time in Sri Lanka » (ce n’est pas
ma première fois au Sri Lanka).
 
Ainsi, ils vont directement
comprendre qu’ils n’ont pas à faire à des novices ou à des gogos touristes…
 
—————–
 
Si vous avez aimez cet article,
n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !
 
Et les Tongs au Sri Lanka comptent
sur votre soutien en likant la page Facebook (clic)
 
et/ou en me suivant sur Twitter !
Merci 🙂 
 

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

CommentLuv badge